Marchés émergents : conjuguer essor démographique et innovation technologique

20 janvier 2020

tree china

L’essor de la classe moyenne

La démographie est un moteur essentiel de la croissance. Selon les projections des Nations unies, la population mondiale devrait augmenter de deux milliards d’habitants d’ici à 2050. Mais le constat le plus frappant est que 1,5 milliard de personnes devraient rejoindre la classe moyenne, rien qu’en Asie. Cette population supplémentaire aura un pouvoir d’achat important (dépenses d’au moins 12 000 dollars par personne), ce qui devrait se traduire par environ 18 500 milliards de dollars de dépenses supplémentaires au cours des 5 prochaines années. Cette transformation apporte un changement radical à la perception qu’ont les investisseurs de la fable sur les marchés émergents.

Les marchés émergents disposeront d’un marché domestique important pour satisfaire leurs consommateurs et deviendront moins dépendants des marchés développés, à la fois en ce qui concerne les échanges internationaux et les capitaux/ le financement. En soi, cette tendance signifie que la part du commerce international dans le PIB mondial pourrait reculer, sans tenir compte des tensions croissantes concernant le commerce et les droits de douane. Cela signifie également que les pays émergents pourront se reposer sur une assiette fiscale plus large, ce qui, à son tour, devrait améliorer la soutenabilité de leur dette et leur capacité de financement au niveau des infrastructures et des services publics.

En matière d’investissement, les secteurs et thèmes suivants sont ceux qui devraient profiter le plus de ces changements radicaux :

  • Consommation discrétionnaire et grandes marques.
  • Services aux consommateurs : tourisme, banques, assurances, services à domicile, télécommunications, e-commerce.
  • Besoins fondamentaux : logement, transport, éducation, santé et dépendance.
  • Smart city / vie urbaine : eau, électricité, gestion des déchets et traitement de l’air.

 

Le leadership technologique se déplace vers l'Asie

La guerre commerciale qui a opposé les États-Unis et la Chine au cours des 12 derniers mois a montré l’influence croissance de la Chine sur le commerce mondial. Au-delà des hausses des taxes entre les deux pays, c’est un enjeu tout à fait essentiel qui a lieu : le leadership technologique mondial.

La dernière décennie a connu un déplacement progressif de l’innovation technologique des États-Unis et du Japon vers l’Empire du Milieu, avec la naissance de géants technologique en Chine continentale. Alors que les entreprises chinoises étaient fréquemment taxées d’imitatrices étant donné leur capacité à copier des produits occidentaux à un prix inférieur, elles se situent maintenant à l’avant-garde de l’innovation dans de nombreux domaines. Plusieurs start-up chinoises sont devenues des acteurs internationaux majeurs dans la technologie, des téléphones mobiles à l’e-commerce et des réseaux sociaux aux industries émergentes telles que les fintechs.

Le groupe Alibaba, par exemple, dispose de 860 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 730 millions rien qu’en Chine. WeChat, l’application de messagerie de Tencent Holding, compte 1,1 milliard d’utilisateurs. Selon Forbes, quatre des sept principaux prestataires de services et vendeurs en ligne en termes de chiffres d’affaires en 2019 ont indiqué une croissance à deux chiffres élevée de leurs ventes.

Cette transition dans le leadership technologique n’a rien de surprenant. Premièrement, les entreprises chinoises peuvent compter sur un marché domestique conséquent et relativement protégé, avec une population supérieure à 1,4 milliard de personnes. En outre, la Chine a investi massivement, ce qui a permis à son économie de passer de géant uniquement axé sur la fabrication à leader de l’industrie tertiaire. En effet, les services représentent désormais la majeure partie du PIB chinois. Étant donné l’importance de la technologie, la course au leadership dans ce domaine va bien au-delà de la simple domination économique ; elle aboutit à refaçonner la géopolitique mondiale. Sans même tenir compte du retard européen, même les États-Unis risquent de céder leur première place à la Chine dans le domaine des technologies.

20 janvier 2020

À lire aussi

porte|paysage

Les principales économies s’efforcent de lever les mesures de confinement

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez