Le mandat de gestion Produits Structurés : une offre très innovante

08 juillet 2020

Wood

En France, Indosuez permet désormais à ses clients de confier la gestion de leur portefeuille de produits structurés à un spécialiste. Pour en savoir davantage sur cette offre innovante, en comprendre les contours et les avantages, nous avons interrogé Franck Birchenall, Responsable Produits structurés.

 

Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est un produit structuré ?

Les produits structurés sont des instruments financiers qui se distinguent par leur capacité à générer des performances sur un horizon donné en offrant éventuellement une protection partielle ou totale du capital investi à l’échéance. Ainsi, le couple rendement / risque des produits structurés est défini en fonction de leur niveau de protection, de leurs sous-jacents ainsi que de leur maturité.

 

Pourquoi avoir choisi de proposer un mandat de gestion dédié aux produits structurés ?

Le mandat de gestion Produits Structurés répond à une demande exprimée par certains de nos clients qui souhaitent déléguer à un expert la constitution mais aussi la gestion d’un portefeuille investi en produits structurés. Notre équipe en France dispose de tout le savoir-faire pour mettre en place une telle offre dont nous savons combien elle est appréciée des clients des autres entités internationales d’Indosuez.
Toutefois, je tiens à préciser qu’elle ne s’adresse pas à l’intégralité de notre clientèle mais qu’il convient de présenter un profil de risque compatible avec la détention d’un compte-titres de type dynamique et une connaissance suffisante des produits structurés. En outre, elle est accessible à partir de 500 000€ sur une durée recommandée de 8 ans. Nous préconisons également un investissement sur cette classe d’actif pour une part n’excédant pas plus de 15% de ses avoirs financiers.

 

Quels sont les atouts du mandat de gestion Produits Structurés ?

Le mandat de gestion Produits Structurés permet de bénéficier de l’expertise de nos gérants exclusivement dédiés à cette activité.
Ils sont chargés de sélectionner les investissements et de veiller à la bonne diversification du portefeuille en termes de secteurs, de thématiques ou encore de mécanismes.
Ils décident également de la réallocation du portefeuille en fonction de l’évolution des produits investis mais également des opportunités présentées par le marché, également sur le marché secondaire.

Enfin, ils assurent une veille constante des marchés et de la valorisation du portefeuille. Ils surveillent les niveaux de rendement/risque, ainsi que les remboursements et les réinvestissements des produits.

Le client bénéficie non seulement d’une gestion dynamique de son portefeuille mais il profite aussi de toute l’expérience du gérant en matière de timing d’investissement et de réemploi des avoirs non investis.
Le recours à un gérant permet ainsi de lever toutes les contraintes inhérentes à la gestion d’un portefeuille, du choix des produits au suivi des avoirs en passant par les délais et processus d’investissement.

 

Qu’en est-il de la protection du capital ?

Afin de protéger au mieux les actifs qui nous sont confiés, les produits sélectionnés sont structurés avec une protection partielle du capital à maturité.
Par ailleurs, il convient de rappeler que les gérants décident du timing d’investissement afin d’offrir à nos clients les conditions d’intervention qu’ils estiment les meilleures. Par exemple, lors de sa construction, un portefeuille de produits structurés est constitué de manière progressive en fonction de la situation des marchés sur une durée pouvant aller jusqu’à 9 mois.
Pendant la vie du mandat, ils s’inscrivent dans un processus de gestion réactif et flexible qui leur permet de saisir les opportunités de marché et de réduire les phases de non-investissement.

Enfin, nous veillons à garantir un rendement régulier en proposant des produits essentiellement structurés avec des mécanismes de versement régulier de coupons* conditionnels qui sont réinvestis dans le cadre du mandat ou, le cas échéant, avec des mécanismes de capitalisation du coupon* (versé en cas d’arrivée à échéance du produit).

* Ces coupons sont conditionnés à la bonne réalisation de la formule des produits structurés.

 

Comment les gérants parviennent-ils à la gamme de produits diversifiés que vous évoquez ?

La mission qui leur est assignée consiste à rechercher la solution la plus en adéquation avec l’objectif du mandat mais également la plus compétitive possible. Pour ce faire, ils travaillent sur un large univers d’investissement multi-classes d’actifs.
Les typologies de produits sont ainsi variées, les sous-jacents multiples (actions, obligations, devises, indices boursiers, matières premières…), les mécanismes de coupon, de remboursement, et de protection du capital nombreux.
En outre, ils travaillent en architecture ouverte avec un large panel d’émetteurs choisis pour chaque création de produit pour leur solidité financière, la compétitivité de leurs prix et la qualité de leur service.

 

En dépit de la structure de mandat, est-il possible d’imposer certaines contraintes de gestion ?

Nous offrons cette possibilité à nos clients souhaitant investir au moins 5 M€ dans un mandat de gestion Produits Structurés. Nous veillons toutefois à la diversification du portefeuille ainsi construit et recommandons une exposition de 10% maximum par produit.

 

Quels sont les principaux risques pour un investisseur?

Les principaux inconvénients sont inhérents à la nature même des produits structurés. Ainsi on peut citer : le risque de crédit, de liquidité, de taux d’intérêt, de marché, de perte en capital, de change[1].

 

[1] Risque de perte en capital : la valeur de remboursement du produit peut être inférieure au montant de l’investissement initial. Dans le pire des scénarios, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Risque de crédit : l’investisseur est exposé à un éventuel défaut de l’émetteur ou du garant, ce qui induit un risque sur le remboursement du produit. Risque de liquidité : si l’investisseur souhaite revendre un Produit Structuré avant son échéance, il peut se heurter à une faible liquidité sur le marché ce qui peut avoir un impact négatif sur le prix auquel pourra être vendu le produit. Risque de taux d’intérêt : le risque de taux d’intérêt est celui que fait courir au porteur l’évolution ultérieure des taux d’intérêt. Deux éléments recouvrent ce risque : le risque général lié à l’évolution des taux d’intérêt et le risque spécifique lié à l’appréciation par le marché de l’émetteur (notion de « rating »). Risque de marché : si le rendement du Produit Structuré est lié à l’évolution d’un panier d’actions, d’un indice ou à un autre paramètre de marché, cette évolution ne peut pas être garantie de sorte que le rendement à maturité pourrait être nul ou négatif. Pendant la durée de vie du produit, d’éventuelles baisses du marché peuvent faire descendre la cotation en dessous de sa valeur nominale. Risque de change : si un produit est émis dans une devise étrangère et qu’il n’intègre pas de couverture de change, il existe un risque de perte en capital généré par les fluctuations des taux de change.

 

Cet article ne constitue en aucun cas une offre de souscription à un contrat d’assurance vie ou de capitalisation, ni une offre ou une sollicitation, ni un acte de démarchage visant à souscrire des produits ou des services financiers. Il n'est pas pensé pour, ou destiné à des personnes d'un pays particulier. Il n'est pas non plus destiné à des personnes citoyennes, domiciliées ou résidentes d'un pays ou d'une juridiction dans lesquels sa distribution, sa publication, sa disponibilité ou son utilisation contreviendraient aux lois ou aux réglementations applicables.  Il est recommandé de lire attentivement le DICI (ou le prospectus), le Document d’Information Clé, la Notice détaillée ou les conditions définitives du produit ou du service avant toute souscription. Les performances passées ne préjugent en rien des performances futures et la valeur d’un investissement peut varier à la hausse comme à la baisse en fonction notamment de l’évolution des marchés financiers.

08 juillet 2020

À lire aussi

Développement durable

Indosuez Objectif Terre : lutter contre le réchauffement climatique

Eolienne

Tirer parti de la dynamique de croissance des petites/moyennes capitalisations

Real estate

Point sur la SC Tangram dans le contexte actuel de crise sanitaire et économique