Indosuez Objectif Terre : lutter contre le réchauffement climatique

Alors que les problématiques de réchauffement climatique et de préservation des ressources naturelles s’inscrivent de manière plus prégnante dans les consciences, Indosuez Gestion a récemment lancé Indosuez Objectif Terre, un fonds visant à proposer une solution spécifique susceptible, à son niveau, de contribuer à limiter les effets néfastes de l’activité humaine sur l’environnement. Entretien avec Zoé Ormières-Selves, sa gérante.

28 juillet 2020

 

Quel est le champ d’investissement d’Indosuez Objectif Terre ?

Il s’agit d’un fonds investi en actions de sociétés cherchant à répondre aux enjeux écologiques au travers de deux axes principaux : la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation des ressources naturelles. Ces thématiques se déclinent ensuite en six sous-catégories* visant à identifier les entreprises offrant des innovations pertinentes. Par exemple, nous investissons dans des sociétés de transport alternatif (véhicules électriques, secteur ferroviaire...) ou dans la gestion des déchets (valorisation des déchets domestiques, recyclage des métaux...). Ces problématiques environnementales étant mondiales (le CO2 et la pollution ne connaissent pas de frontières), Indosuez Objectif Terre est un fonds international investissant dans des solutions élaborées partout dans le monde.

 

Pourquoi lancer Indosuez Objectif Terre ?

Au niveau mondial, la prise de conscience écologique prend de l’ampleur, tant sur le plan individuel que politique. Au fur et à mesure des rendez-vous annuels médiatisés Conferences of the Parties (« COP »), les États s’engagent et les réglementations tendent à s’harmoniser. Mi-décembre, la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé un « Green Deal Européen », visant à ralentir le réchauffement climatique, qui devrait permettre de mobiliser mille milliards d’euros d’investissements sur la décennie 2020-2030. Dans le même temps, les entreprises mettent en œuvre des programmes d’investissement favorisant les innovations technologiques, tout en réduisant le financement des énergies fossiles traditionnelles. L’enjeu de notre décennie est bien de réussir à réorienter les financements massifs des énergies carbonées vers l’ensemble des solutions décarbonées et la protection de l’environnement. Le fonds Indosuez Objectif Terre propose d’y contribuer en conciliant recherche de rendement et recherche de sens.

 

Quel est l’objectif de gestion de ce fonds ?

L’objectif de gestion d’Indosuez Objectif Terre est de surperformer les marchés des actions internationales (représentés par l’indice de référence MSCI World, en dividendes nets réinvestis), sur une durée de placement recommandée de 5 ans. Afin de proposer un portefeuille équilibré, nous choisissons des titres de sociétés dans différentes zones géographiques et secteurs en ligne avec nos thématiques.

 

Comment s’effectue la sélection des titres ?

D’emblée, les entreprises ayant une part non négligeable de leur activité dans les énergies fossiles, ou sujettes à des controverses environnementales, sont exclues. Nous élaborons ensuite un univers d’investissement composé de sociétés ayant un impact positif sur l’environnement. Enfin, nous sélectionnons les entreprises offrant des opportunités de croissance et de rendement, grâce à une analyse financière classique. Nous sommes convaincus que nos thématiques sont porteuses d’opportunités financières tout en contribuant à répondre à une urgence climatique et environnementale.

 

Avertissement sur les risques liés à un investissement dans le fonds Indosuez Objectif Terre

Le fonds est exposé principalement aux risques des marchés actions et de change. L’évolution défavorable de ces marchés peut entraîner une baisse de la valeur liquidative du fonds.

En outre, la performance du portefeuille dépend des instruments financiers choisis par le gérant et de l’allocation d’actifs faite par ce dernier. Il existe donc un risque que le portefeuille ne soit pas investi à tout moment sur les titres les plus performants et que l’allocation entre les différents marchés ne soit pas optimale. Ce risque peut engendrer une baisse de la valeur liquidative du fonds.

Enfin, le lecteur est informé que le capital n’étant pas garanti, il peut ne pas être entièrement restitué.

Cet article ne constitue en aucun cas une offre de souscription à un contrat d’assurance vie ou de capitalisation, ni une offre ou une sollicitation, ni un acte de démarchage visant à souscrire des produits ou des services financiers. Il n'est pas pensé pour, ou destiné à des personnes d'un pays particulier. Il n'est pas non plus destiné à des personnes citoyennes, domiciliées ou résidentes d'un pays ou d'une juridiction dans lesquels sa distribution, sa publication, sa disponibilité ou son utilisation contreviendraient aux lois ou aux réglementations applicables.  Il est recommandé de lire attentivement le DICI (ou le prospectus), le Document d’Information Clé, la Notice détaillée ou les conditions définitives du produit ou du service avant toute souscription. Les performances passées ne préjugent en rien des performances futures et la valeur d’un investissement peut varier à la hausse comme à la baisse en fonction notamment de l’évolution des marchés financiers. 

 

* Lutte contre le réchauffement climatique : efficacité énergétique des bâtiments, infrastructures et procédés, mobilité alternative, énergie carbonée. / Préservation des ressources naturelles : gestion responsable des écosystèmes, circularité des ressources, gestion de l'eau.

28 juillet 2020

À lire aussi

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez

Eolienne

Tirer parti de la dynamique de croissance des petites/moyennes capitalisations

Real estate

Point sur la SC Tangram dans le contexte actuel de crise sanitaire et économique